L’OMBRE DE LA BALEINE

L’OMBRE DE LA BALEINE

Après Rapport sur moi et La liste de mes envies, Mikael Chirinian s’inspire de Moby Dick pour nous entraîner dans les eaux troubles des rapports familiaux.

« Je me suis lancé dans l’adaptation de ce «  morceau »  de la littérature américaine comme on part en mer. Quelque chose de surprenant s’est alors produit, plus j’avançais dans l’histoire, plus le regard d’Ismael m’apparaissait familier; plus je travaillais, plus je reconnaissais l’obsession et la rage du capitaine Achab à s’évader de sa propre muraille… La monstrueuse baleine blanche, je la connaissais bien, elle me menaçait depuis des années. Ce combat s’avérait  beaucoup plus personnel que je ne l’avais prévu. C’était mon histoire qui se jouait sur ce bateau. »

« En plongeant dans Moby Dick c’est l’ombre de mon enfance qui m’est apparue. » Mikaël Chirinian

 

De :Océan et Mikaël Chirinian

Mis en scène parAnne Bouvier
Avec : Mikaël Chirinian

Musique : Pierre Antoine Durand/Décors et scénographie : Natacha Markoff/Création lumières : Denis Koransky /Marionnette : Francesca Testi/Dessin : Olivier Flandrois

Scroll to top